En automne, il devient particulièrement complexe de lutter contre les feuilles qui tombent en masse. On en trouve partout dans le jardin, dans le potager, dans la cour ou ailleurs. Si ce rendu naturel et parfois verdoyant peut être très esthétique, il peut également se révéler encombrant. Le besoin de ramasser et de se débarrasser des feuilles peut devenir urgent. Sans équipement approprié, cette tâche est généralement complexe et peu plaisante.

Le souffleur de feuilles est un excellent dispositif pour réaliser au mieux ces travaux. Il y en a de nombreux modèles de différentes marques. Leurs caractéristiques les rendent appropriées pour des usages spécifiques. Pour choisir le modèle sur mesure, il faut nécessairement suivre certaines indications. Comment avoir le souffleur de feuilles idéal pour soi ?

Le type de souffleur de feuilles

Il y a différents types de souffleurs de feuilles. Se renseigner sur ces derniers permet de choisir le plus adapté à ses besoins. Pour consulter un guide d’achat complet, cliquez ici ! Généralement, on distingue trois principaux souffleurs de feuilles selon leurs fonctions. Le premier est appelé souffleur. Il permet d’enlever les feuilles mortes des jardins, des allées, etc. Il est très utile pour décoller les feuilles humides du sol.

Le deuxième type de souffleur de feuilles est l’aspirateur souffleur. Il assure toutes les fonctions du souffleur. En plus, il est doté d’un système pour aspirer les feuilles dans un sac. Le troisième type est le souffleur-aspirateur-broyeur. Il assure une triple fonction notamment les deux de l’aspirateur-souffleur. La troisième fonction concerne le broyage des feuilles dans le sac d’aspiration.

Cette fonction permet de réduire le volume de déchets. Elle permet également d’avoir du compost à portée de main. En outre, on fait bien d’autres distinctions entre les modèles de souffleurs.

Le moteur de l’appareil

Il y a trois types de moteurs pour souffleur de feuilles : le thermique, l’électrique sur secteur et l’électrique sans fil. Pour choisir le moteur le mieux adapté à ses besoins, les paramètres à prendre en compte sont : la configuration et la taille de l’espace, la fréquence d’utilisation, le type de tâche à effectuer et la puissance.

Le moteur thermique est plus adapté pour les grandes surfaces : au moins de 2 000 m2. Il dispose d’un modèle de débit très élevé et il est assez puissant. Aussi, n’étant relié à aucun fil, il est plus facile de le manier.

Le moteur électrique est plus orienté vers les espaces de moins de 2 000 m2. Il est assez léger, mais requiert d’être à proximité d’une prise électrique. Aussi, il est silencieux et pratique pour une utilisation en ville.

Le moteur électrique sans fil est idéal pour le nettoyage de surfaces restreintes. Il est très pratique, silencieux, léger et maniable. Toutefois, son débit d’air est faible. Ceci est contraignant pour des tâches colossales.

D’autres caractéristiques essentielles

Une fois le type et la motorisation du souffleur de feuilles choisis, il faut veiller à d’autres spécificités techniques. On distingue notamment les souffleurs à dos et ceux portatifs. Les souffleurs de feuilles à dos sont généralement dotés d’une sangle. Ils sont généralement plus pratiques que les souffleurs de feuilles portatifs.

Aussi, il faut vérifier l’état du sac de l’appareil. Il doit posséder une sangle commode et un système de fixation rapide. Il est recommandé d’opter pour des sacs avec une capacité comprise entre 30 et 45 litres.

You might also enjoy:

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *